Le dispositif performatif met en co-présence un homme et une femme se tenant chacun sur une surface blanche d'1 m2. Cette surface/cadre posé au sol s'inscrit dans la continuité performative de mon travail photographique. Le cadre photographique suspendu au mur se retrouve ici au sol, devenant un espace, une mini-scène, un socle. Le corps prend forme et émerge de la surface. 1m2 propose d'interroger le mouvement, l'animation, l'occupation d'un espace, d'un territoire délimité. Un espace d'1m2 mesure étalon, de valorisation et quantification d'un espace privatif (appartement, terrain...) ou la symbolisation d'un espace vital, polarisé par la présence de deux corps, celui d'un homme et celui d'une femme. La performance prend place dans l'espace public et invite les visiteurs à se mêler et partager leurs propres liens à l'espace et ce qui les entoure.